Réfrigération ou U.L.O.

Pour la réfrigération de nos pommes, nous travaillons selon le principe de conservation U.L.O. Grâce à cette technologie U.L.O. ou Ultra Low Oxygen, les pommes et les poires cueillies en automne par Tilkens Fruit peuvent être conservées une année durant. Et cela, sans perte de qualité, ce qui nous permet d'approvisionner nos clients en fruits de qualité toute l'année.
U.LO. ou Ultra Low Oxygen.
Cette méthode de conservation réduit la teneur en oxygène et augmente la teneur en CO2.

Dwz dat wij bij Tilkens Fruit dankzij U.L.O. of Ultra Low Oxygen appels en peren, die allebei in de herfst geoogst worden, een heel jaar kunnen bewaren. En dit zonder kwaliteitsverlies, hierdoor kunnen wij onze klanten het hele jaar door met kwaliteitsfruit bevoorraden.

ULO-bewaring staat voor Ultra Low Oxygen-bewaring.

Cette méthode est mise en œuvre dans des chambres de conservation étanches aux gaz (voir photo) et est notamment appliquée à la conservation de longue durée de pommes et de poires.
On conserve ainsi une Jonagold jusque fin juillet à 1°C, 4 % de CO2 et 1 à 1,2 % d'O2, alors que l'air ambiant ordinaire est approximativement composé de 78 % d'azote, de 21 % d'oxygène et de 377 ppm de CO2.

 

 

Durant la conservation du fruit, les sucres se décomposent en CO2 parce que le fruit respire.Il y a consommation d'oxygène et la teneur en CO2 augmente.En cas de teneur en CO2 trop élevée et de durée de conservation prolongée, une respiration anaérobie se produit et le fruit prend une coloration brune. Si l'on réduit la teneur en oxygène, la respiration est ralentie, ce qui prolonge la durée de conservation.

 

 

Pour maintenir la teneur en CO2 et la teneur en oxygène à niveau, l'air de la chambre est amené dans un scrubber d'oxygène et un scrubber de gaz carbonique. Ces opérations font monter la teneur en azote de l'air et les teneurs en CO2 et en oxygène restent à niveau. Autrefois, le surplus de CO2 était lié à de la lessive de soude pour produire du carbonate de sodium. Aujourd'hui, on utilise du carbone actif.

Dangereux

Une chambre froide sous U.L.O. est très dangereuse. Ceci, parce qu'après inhalation de CO2, l'oxygène disparaît du sang du sujet et que celui-ci peut perdre connaissance suite au manque d'oxygène dans le cerveau. Si on reste trop longtemps dans un air riche en CO2, on court le risque d'étouffer ou de périr asphyxié par manque d'oxygène dans le cerveau.
 
On enregistre régulièrement des décès dus à l'incompétence. Pour éviter qu'une chambre froide sous U.L.O. ne soit ouverte par mégarde, il convient de placer des verrous supplémentaires sur la porte. Les portes doivent également être munies d'étiquettes appropriées avertissant de la teneur réduite en oxygène.
Après l'ouverture de la porte, il convient d'attendre d'abord un certain temps que la teneur en oxygène monte.